Bonjour Brasil n'utilise que des cookies fonctionnels de Joomla, pas de Google ni Facebook



Ana Guanabara

Ana Guanabara

Ana Guanabara, auteur-interprète

Ana, tu es 100% carioca ?
Oui. Je suis née en plein centre de Rio, au quartier de Glória, mes parents sont tous les deux nés à Rio et, en plus, mon nom de famille (Guanabara) est celui de la baie où se trouve le fameux Pain de Sucre, carte postale incontournable de Rio de Janeiro.
On connaît la MPB, tu fais de la MPopB !?
C¹est un terme que j¹ai inventé pour parler de mon répertoire et de mon style, en tant que chanteuse. Une musique brésilienne ouverte qui peut prendre une couleur pop, un peu funk, un peu blues, un peu jazz. Cela me plaît d¹attaquer un xote de Luiz Gonzaga par une intro blues/rock ; il (le xote) devient encore plus savoureux comme ça !

"L'amour est à l'honneur..."?
L¹amour, j¹adore ! Sous toutes ses formes. Etre amoureuse (de quelqu'un, d¹une idée, d'un son, d'une image, d¹une situation) me nourrit, m'épanouit, me rend heureuse. Ainsi qu¹être aimée, évidemment. Donc, je chante l'amour avec beaucoup de plaisir.

Parles-nous de Noel Rosa, entre autres...
Auteur et compositeur exceptionnel, Noël Rosa (1910 ­1937) nous a laissé un vaste répertoire de sambas, dont plusieurs chefs-d'oeuvre. Ses textes, d'une simplicité poignante et d'un humour fin, racontent les misères et les joies des gens du peuple, les moeurs de son époque, le mythique quartier de Vila Isabel, un des plus « musicaux » de Rio, où Noël est né et a passé la plus grande partie de sa courte existence. Sa musique, plusieurs fois touchée par la grâce et la beauté, est moderne.

Tu parles de la samba comme "moyen d'expression privilégié"...
Privilégié parce que le samba (au Brésil le mot est masculin) a un pouvoir de séduction d'une rare intensité. C'est un rythme à la fois simple et complexe, d¹une sensualité contagieuse, et qui a conquis une bonne partie de la planète.

Parles-nous de Brazoul...
Brazoul est né de la rencontre entre Pierre-Jean Gidon, musicien français amoureux de bossa nova, et moi. Il a créé la musique et les arrangements, j'ai fait les paroles et j'ai chanté tous les morceaux. « Anjo Azul », album sorti au Japon en octobre 2004 par le label Happiness Records , est le fruit de notre collaboration. Ce sont des bossas et de la pop aux mélodies lumineuses, qui parlent d'émotions( avec l'amour à l'honneur, bien entendu), du plaisir de la rencontre et du partage, de chaleur et de mer, de nature exubérante, de spiritualité, de féminité. Cet album, dont vous pouvez entendre quelques extraits ici, peut être acheté par le site internet du label happiness-records.com

Pourquoi es-tu venue en france ?
Par amour.

Qu'aimes tu le moins et que préfères-tu de Paris ?
J'adore la Tour Eiffel et je déteste ne pas pouvoir aller à la plage quand ça chauffe.
Paris Plage n'est pas Ipanema et c'est très bien comme ça.

{modal url="images/stories/com_form2content/p18/f369/81.jpg"} Ana Guanabara {/modal} {modal url="images/stories/com_form2content/p18/f369/77.jpg"} Ana Guanabara {/modal} {modal url="images/stories/com_form2content/p18/f369/78.jpg"} Ana Guanabara {/modal}